Benjamin Paulin - Au sud de la banlieue nord (2016)


Punaise, il a bien changé, Benjamin Paulin, depuis la dernière fois que je l'ai croisé (en bas de l'article).
Moi qui voulais passer un week-end peinard, sa chanson me colle le bourdon pire que Gérard-Manset-J'me-lamente-Y'a-plus-d'route.
Ca m'apprendra à me branler sur Internet.

 [Edit]

Ce qui m’avait accroché l’oreille dans son « Déserteur », c’est que c’était l’antithèse absolue de la chanson éponyme de Boris Vian, dans laquelle le narrateur refuse d’aller se battre au nom de principes moraux et humanistes. 
Paulin, lui, campait la veulerie dans toute sa splendeur :
«Je suis un déserteur, la peur est mon moteur, 
Je suis un lâche, et un menteur, un tricheur 
J'aime pas la dignité, vos histoires de code de l'honneur 
J'ai pas d'fierté, j'ai pas cet orgueil de camionneur 
S'il faut se battre pour ses idées, 
Comptez pas sur moi 
Demain j'en aurai p't'être changé, 
Han-han, han-han
(…) Je n'aime pas la bagarre, moi je suis au-dessus de ça, 
J'suis un peu comme l'autre connard de Dalaï Lama… »

On est dans le registre du blasphème, et c’est bon de rire parfois. 
6 ans plus tard, le registre a changé :
«Qu'est ce qui n'a pas marché pour qu'on se retrouve là,
Toi six pieds sous la terre et moi qui l'espère parfois.
Dis-moi,
Combien sont tombés
En prison ou à Saint-Anne
Ont fini dans la com', ont fini dans la cam'.
Au sud de la banlieue Nord,
Oh au sud de la banlieue Nord...
On était bien élevé mais à force de faire semblant,
À force de jouer les fous toi tu l'étais devenu vraiment.
T'étais supposé finir un peu comme tes vieux :
Héros de la classe moyenne dans un bureau poussiéreux.
Tu t'y voyais déjà :
Coincé, cravate, chemise,
Chien obèse, gosses qui te détestent et femme dépressive.
À rêver de jeunettes à
Rêver d'être libre,
Te branlant sur le net jusqu'à ce que mort s'en suive.
Au sud de la banlieue Nord..."

C’est bien troussé.
Sobriété des arrangements, élégance de la voix.
La chanson est un peu courte, on ne saura jamais vraiment si la mort de son ami va favoriser chez le personnage incarné par Benjamin une prise de conscience de la précieuse existence humaine.

Commentaires

  1. c'est cool parfois souvent bq j'écoute de la musique les gens me disent que j'écoute de la musique dérpimante voir satanique alors que pour moi c'est juste léger et spirituel...

    le force du XV Diable sans doute...



    ABRAXAS
    Big Dick Tarot Master

    RépondreSupprimer
  2. Hey Wars, tu savais que si on bloque pas les pubs sur ton blog, y en a plein. Au début j'ai cru que tu les avais parodiées mais je ne voyais pas trop où était la parodie... Avant de comprendre que c'est parce que j'avais changé de navigateur. Quelle nouille!

    Hey Abraxounet, si tu cherches de la musique vraiment satanique et déprimante je peux te faire des propositions:

    https://www.youtube.com/watch?v=UXY_TKsVWW8
    https://www.youtube.com/watch?v=EJQJQvFaYok
    https://mohammadsound.bandcamp.com/album/p-kisyon-funebri

    RépondreSupprimer
  3. Hé bengue ? Au sud de la banlieue nord par Benjamin Paulin, c'est pas assez satanique et déprimant pour toi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça déchire pas assez les oreilles

      https://www.youtube.com/watch?v=ogKRg2Z4dI8

      Supprimer
  4. Ca me déchire le coeur d'arty chauve.
    Je regarderai tes liens plus tard, je te fais confiance pour me plomber la soirée.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire