Alain Voss - Heilman (1978)


Si aucun repreneur ne se manifeste, le site Le Coffre à BD cessera d'exister après le 31 mars 2017.

Ce site recensait et proposait en micro-édition un nombre incroyable de bandes dessinées populaires des années 60 complètement inconnues (et qui pour la plupart auraient sans doute mérité de le rester) mais se doublait d’une épatante base de données sur toutes les BD oubliées de l’Histoire.

Où trouver les infos sur Les Rigolus et les Tristus, série mythique parue dans Pif Gadget, ou sur La chasse à l’Onkrakrikru, dans le journal de Mickey des années 60.
Même Heilman y figure, c’est dire.
Heilman, ça n'a rien à voir.
SS'est rien de le dire.
Alain Voss avait le goût de la provoc.
Avait-il des affinités particulières avec les entités qu'on croise dans le bas-astral ?
J'en sais foutre rien, mais 40 ans après, ce croisement de punk et de new âge reste toujours aussi rafraichissant.




https://www.mediafire.com/?7tpn0d4yj4dj2ld

Commentaires

  1. J’ai recroisé ça en relisant mes vieux Métal et je ne suis pas sûr que le terme "rafraîchissant" soit le plus adapté. Ou alors comme dans l’expression "rafraîchissant comme une potée aux choux". Paix à son âme.

    RépondreSupprimer
  2. Onkr, ça c’était bien frais.

    RépondreSupprimer
  3. Rafraichissant dans le sens "naïf".
    La potée aux choux, c'était plutôt Sergio Mac(e)do, beaucoup plus suspect dans ses intentions. Bon, après avoir lu le début de Infinity 8, je me suis permis de lire ton article (je voulais pas me faire sepoiler) et je vais t'indiquer des pistes de lecture, puisque tu déplores le peu d'auteurs de BD de SF décents / récents.

    RépondreSupprimer
  4. Faut que je mette la main sur les vieux Onkr, aussi.

    RépondreSupprimer
  5. En SF mes plaisirs BD n’ont jamais étés à la hauteur des romans - sauf Moeb.

    RépondreSupprimer
  6. Alan Moore ? Grant Morrison ? Warren Ellis ?... mais c'est vrai qu'en règle générale, la BD de SF accuse le même retard sur la littérature que le cinéma. 50 ans.

    RépondreSupprimer
  7. Sans compter que le graphisme comics me laisse froid en général.

    RépondreSupprimer
  8. En comics, il existe des illustrateurs de génie. Des scénaristes, beaucoup moins. Mais quand je dis "comics", j'exclus tous les superhéros en slip. C'est donc une acception assez restrictive du terme.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire