lundi 18 février 2019

Speed caravan - The Kiss of Electric Sand (2009)

Un ingénieux du çon (cdd comme moi) passe en coup de vent dans ma salle de montage et me fait découvrir 25 nouveaux artistes certainement dignes d'attention en 10 minutes chrono, à grands coups de liens youtube, parmi lesquels Speed Caravan, j'espère que je n'agresse pas les gens comme ça avec mon savoir immanent, c'est fatigant de se faire élargir musicalement de façon aussi forcenée.
"Mariage incandescent de la verve griotique, de l’âpreté berbère et de l’énergie du métal" (Télérama) "Speed Caravan fait une proposition musicale radicale et ouvre un dédale de pistes sonores, croisant à l’envi langages orientaux, rock, électro" (Le Monde) "Ca dépote plus en concert que sur disque, et j'voudrais pas dire, mais j'ai trouvé leur premier album à tchourer uniquement sur israbox, comme s'il n'y avait rien de mieux que des Juifs pour pirater des Arabes, et que tout ça soit dénoncé par un Français, il y aurait beaucoup à dire, ah vraiment oui elle est belle la Patrie multicuturelle." (John Warsen)
En tout cas leur version trop géniale de Killing an Arab de Cure est, comment dire ?  Trop géniale.
Mais après ça, vous croyez que je vais diffuser le premier disque de Speed Caravan ?
dont le leader Mehdi Haddab joue de l'oud dedans ?
ou ceux de Dhafer Youssef, qui joue de l'oud aussi ? ou de Transglobal Underground, où j'ai bien cru en entendre ? Ca me revient en cliquant à droite à gauche. Ca y est, je suis en pleine crise de oud. Vite, mon lithium. Putain, plus de lithium, et la pharmacie est fermée. Vite, il faudrait organiser un Woodstock du Oud.



Sans moi.
Et pourtant, j'étais prêt à partager toute la discographie de Dhafer Youssef ou Talvin Singh, mais c'est sans fin. Talvin Singh ? ah non, lui y joue des tablas, pardon. Mais son album "OK" de 1999 était trop génial aussi, j'ai bien mis 5 ans à m'en remettre.
Et patati. Et patata. Quand j'ai ouvert ce blog il y a 10 ans, j'ai voulu partager quelques vieux disques et en retrouver quelques autres que j'avais égarés, mais plus je creuse mon sillon, plus je m'aperçois que plus je creuse et plus je m'enfonce.
Devant tant de beautés volées, je préfère faire une pause, d'une durée indéterminée.
Musicalement, ça fait un moment que je ne jouis plus. Que je consomme. Les outils m'y incitent aident. Qu'y puis-je ? fermer le robinet, ce n'est pas en mon pouvoir, mais cesser de mettre mes mains dessous, ça sera déjà un mieux.
Des questions restent en suspens, j'en ai bien conscience.


Par exemple : pourquoi la fiancée de Frankenstein, dans les Seven Soldiers of Victory imaginés par Grant Morrison que je relis rituellement tous les 7 ou 8 ans dans l'espoir d'y comprendre quelque chose, est-elle remembrée des bras, une paire de chaque côté, j'ai recompté - ce qui la fait ressembler comme une goutte d'eau à Marge dans le Simpson Horror Show XXVIII ?
Je vais y réfléchir. Mais je ne suis déjà plus là, j'ai écrit ce billet hier et je suis parti en cure de désintox à La Bourboule, sans internet.
Si on se revoit pas, bonne fin à tous et à toutes.

Et la coda : (faut jamais oublier la coda)



9 commentaires:

  1. Incroyable reprise de Cure en effet sur un de mes morceaux préférés. Et, il faut arrêter les comics, ça rend sourd.

    RépondreSupprimer
  2. Dispo ici aussi:
    https://rutracker.org/forum/viewtopic.php?t=2219581

    RépondreSupprimer
  3. oui merci, mais n'oublie pas que dans la psychopathologie du téléchargement illégal, les ceusses qui cherchent des liens en download pur sont réticents aux torrents de bytes. Et que nous vivons dans un royaume où l'offre excède toujours la demande.

    RépondreSupprimer
  4. "Si on se revoit pas, bonne fin à tous et à toutes."

    Fin du blog ou fin du monde?

    Je suis en train de virer climatoscéptique enfin je veux dire climatoréaliste tant j'ai froid d'avoir coupé le chauffage trop tôt.

    Faudrait quand même pas vendre notre peau avant d'être tous toué.

    Le Giec s'est bien foutu de notre gueule. On est à la veille d'une nouvelle ère polaire. On se focalise tous sur la banquise au nord qui fond sans voir que celle au sud s'agrandit. Manquerait plus qu'un renversement des Pôles qui vadrouillent joyeusement en ce moment... pour un retournement de situation digne du pire marvel.
    J'espère que ce sont les adeptes du réchauffement climatiques qui ont raison parce que ceux du refroidissement climatique font encore plus peur.

    On s'était déjà presque tous réjuoi à l'idée d'une dernière grande fête avec Pablo servigne autour d'un feu de joie près d'une piscine à refroidissement thermonucléire. Et là patatra. Ca va faire flop comme le Bug de l'an 2000.
    Y aura pas un Inca pour nous rembourser l'absence de fin du monde.

    Comment ça ici ce n'est pas l'endroit pour se plaindre? La fin de ton blog qui a impacté le mien au passage (c'est malin...) c'est pas la fin des haricots.

    Me reste plus qu'à aller ramasser mes radis de 18 jours. Sous la flotte.

    RépondreSupprimer
  5. https://img.lemde.fr/2019/05/10/0/0/1403/753/688/0/60/0/c476de6_x272k76U4lbEBmITDsnwJHSj.JPG

    On croirait un montage à la Warsen qu'on cherche sur la photo mais qu'étrangement on ne trouve pas.

    RépondreSupprimer
  6. Avant de faire quelques recherches pour te répondre autre chose que n'importe quoi, il me semblait que les ères glaciaires se succédaient tous les 15 000 ans, que la dernière était il y a 15 000 et que du coup, réchauffistes et refroidistes allaient voir les effets de leurs thèses s'annuler les uns les autres et se couvrir d'un démocratique ridicule.
    Etant moi-même à la solde du lobby des effondrologues (une sous-espèce de réchauffistes catastrophistes), j’ai trouvé les sites refroidistes assez minables, ce qui ne m’a pas empêché de couper du bois toute la journée au cas où l’été soit rude.
    Et je persiste, « Je suis une tombe » entre dans son ère glaciaire pour lutter contre l’effet de serre, et si on se revoit pas, bonne fin !
    https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/pas-d-age-glaciaire-avant-100-000-ans_17583

    RépondreSupprimer
  7. Ah bah me voilà rassuré.

    J'écrivais récemment que je ne doutais pas un instant d'un retour de l'ère glaciaire mais qu'il aura probablement lieu bien après l'extinction de l'espèce humaine, la vie humaine n'étant qu'un épi-phénomène.

    Le gros problème c'est que les climato-réalistes tirent à fond dans l'autre sens. A mon avis la vérité se situe un peu entre les deux.
    Des deux côtés on se renvoient des intérêts politiques à dire n'importe quoi. D'un côté le lobby du nucléaire de l'autre les industries pétrolières.

    Tous les arguments des climato-réalistes ne me semblent pas recevables mais ils y en a quelques'uns qui me semblent pertinent.

    1/ Déjà que ce n'est pas le problème le plus important. La disparition du Lac Tchad s'explique moins par une augmentation des températures que par un accroissement des populations dans la région et par les barrages qui ont été construit en amont.

    Si t'es 15 dans un bateau prévu pour 10 le problème le plus important ce n'est pas une augmentation de température de 4° mais comment tu fais pour répartir l'eau et la nourriture sachant que certains sont physiquement plus forts que d'autres, plus gourmands et moins enclins à partager. Si en plus tu augmentes la température ça devient encore plus explosif mais c'est secondaire.

    2- Il y a bien une corrélation entre augmentation de température et Co2 sauf que ce serait l'augmentation de la température qui est déterminante et non l'inverse. On peut légitimement penser qu'il est préférable de baisser le Co2 mais on peut avoir des doutes sur l'impact que cela aura sur l'augmentation de la température.

    3) Certes dans les années 70 l'idée qu'il y aurait un refroidissment climatique était un Hoax repris par les médias
    https://www.lemonde.fr/cop21/article/2015/10/22/hoax-climatique-3-dans-les-annees-1970-les-scientifiques-prevoyaient-un-refroidissement_4794858_4527432.html

    Mais cela prouve surtout qu'on peut difficilement se fier aux seuls médias sans regarder et écouter les scientifiques qui sont dans un débat contradictoire.

    Ne prendre que les arguments qui vont dans le même sens me semble peu respectueux de la pensée scientifique qui implique un débat même avec des débiles qui ont des arguments à deux balles.

    En attendant je préférerais toujours une centrale à charbon qu'une centrale nucléaire comme l'EPR au plutonium qui coute des milliards et ne verra jamais le jour.

    Sans l'effet de serre mes radis ne pousseraient pas et nous ne serions pas là. Alors un peu de respect pour l'effet de serre je te prie.


    RépondreSupprimer
  8. t'es bête toi, t'es bête sur ton blog, il est bête cuilà, c'est bête tout c'que t'écris, t'es bête et j'vais dire à ma maman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En toute objectivité, il me semble hautement préférable d'être bête plutôt que d'être toi qui juges sans argumenter. la décence et le bon goût m'interdisent de dire ce que tu es à défaut d'être bête. A ta place, je ne ferais pas mon fier et je laisserais ma mère là où elle est.

      Supprimer