No Depression In Heaven



Une nuit où Avide Vincent cherchait un raccourci clavier pour accéder à des sites de Q que jamais il ne trouva, il fit le tour des blogs de nuit où l'on boit et l'on danse, et ouït alors promptement une musique céleste d'outre-tombe propre à réveiller son enfant mort de faim qui sommeillait en lui.
Et depuis, il tente de convaincre un monde incrédule que le salut individuel est à la portée d'un simple clic, à condition de ne pas se gourer de link.


http://jeepeedee.blogspot.fr/2015/10/165-carter-family-from-1936-radio.html





Fais gaffe, Avide, à faire ton jogging de nuit sur Internet, tu n'es pas à l'abri du burn-out, ce fléau des temps post-modernes.

Commentaires

  1. Heureusement la mort ne fait de burn-out que dans la fiction :
    http://www.franceculture.fr/emission-les-carnets-de-la-creation-marie-pavlenko-ecrivaine-la-mort-est-une-femme-comme-les-autres-

    RépondreSupprimer
  2. "un livre qui promet de se réconcilier avec la mort" :
    mais on n'était pas fâchés ! c'est juste que des fois, elle fait des choix qui nous semblent peu judicieux !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire