Black Yoga ? Pourquoi why not ?

Signalé par ce diable d'homme de NovaExpress qui ne dort jamais que d'une oreille, un disque curieux, qui chie un peu à l'oreille (selon l'expression du regretté Patrick Fonte dans son stand-up pédophile "L'enclume des jours") mais qui relève d'une intention louable, à défaut de convaincre mes organes auditifs rongés d'acouphènes dûs au stress de n'avoir pas su m'accepter moi-même ces derniers mois :

"Created by 200-hour RYT-certified instructor, Kimee Massie, BLACK YO)))GA is vinyasa style yoga set to drone, noise, stoner metal, ambient, industrial, space doom, and other traditional meditation music. It incorporates basic poses in a relaxed environment, while focusing on safe body mechanics. It’s a traditional class in practice, though darker than what you may typically associate with yoga. 

Since 2012, the music for these classes has been a series of mix-tapes. This particular recording, however, was performed and created by the BLACK YO)))GA Meditation Ensemble, an eclectic group of metallic hippies and doomlords, headed up by Kimee’s husband, Scott Massie. This ensemble has produced a soundscape tailored to create a heavy meditative space in order to spread the benefits of yoga to people within their own art and music communities: people who may battle depression, anxiety, alcoholism, drug addiction, trauma/PTSD, phobias, dark passengers, etc.; those who may not feel they fit into the typical yoga classes; the people who, in all rights, may most need the balance and release of yoga to return to and lead rich, fulfilling lives. 

“You can’t fully appreciate the light until you understand the darkness.”

C'est ma foi un lieu commun de la spiritualité, mais en sortant du bus je viens d'en croiser une version illustrée qui disait "Jamais l'ombre ne voit le soleil".
Renseignements pris, la citation exacte serait plutôt "Jamais le soleil ne voit l'ombre."
(Léonard de Vinci / Carnets de Root)
Ce à quoi je pourrais rétorquer mon Khalil Gibran : "Tu ne vois que ton ombre lorsque tu tournes le dos au soleil." voire mon Albert Einstein : "La lumière est l'ombre de Dieu."
Mais ça nous mênerait où ? au point de Godwin en deux coups de cuillère à pot, comme toutes les discussions d'Internet.
 
Pour en revenir au disque, les toxicomanes sourds-muets auront du mal à se laisser convaincre, mais pour le reste de la populace, c'est bien moins pire que ce que notre ami virtuel met en ligne chaque jour que Dieu fait, au gré de son inspiration inoxydable et roborative, en quelques clics judicieusement balancés d'un index souple dans Spotify, et sans doute sans trop se casser le baigneur.

[Edith] me signale qu'à force de blablater pour enrôler l'innocent surfeur de web dans les casernes tantriques de la concurrence, j'ai oublié de dropper le link qui y mène.

Merci à elle. A vous les studios.


https://blackyoga.bandcamp.com/ 


Une bougresse qui avait commis l'imprudence de m'écouter 
sur un forum hyper-secret est toujours en soins intensifs à l'hopital Bichat.

Commentaires

  1. Le trailer fait vraiment un effet malsain : https://www.youtube.com/watch?v=cmyQglkpOcI&feature=youtu.be
    On dirait des zombies, Alan Moore devrait s'en inspirer pour sa prochaine oeuvre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fréquenter amma ou des gourous violeurs ne fait pas d'effets malsains?

      Supprimer
    2. Oh putain ! Une attaque ad hominem sur mon territoire !
      Ce cou-ci, c'est les proud'hommes !

      Supprimer
    3. Ah mais faudrait savoir... La dernière fois tu m'as dit que je ne savais pas à qui je m'adressais...

      Supprimer
    4. Ah parce que maintenant, tu sais ? Tant que je n'ai pas la personne en face de moi, toute la partie non - verbale de la conversation manque tragiquement. Je m'adresse au mieux à un fantôme plus ou moins crédible, au pire à moi-même (pour les cas d'autisme avérés, çàd pas du tout des gens comme nous, rassure-toi...)

      Supprimer
    5. Oui et non. On ne sait jamais. La compréhension est dynamique (on alterne intuition juste et contre-sens). Quand j'ai vu ma femme pour la première fois j'ai su immédiatement que je marierais avec elle, que nous aurions des enfants et que nous resterions ensemble jusqu'à ce que la mort nous sépare mais on ne peut jamais être sûr à 100%. Il y a quand même beaucoup de choses qui passent dans une conversation, même sur internet. Concernant Daniel, j'ai déjà changé plusieurs fois d'avis. Je ne ressent aucune antipathie, seulement une ambivalence curieuse.

      Supprimer
    6. Ca m'a fait Pareil au début. J'étais Très Troublé. Mais il y a longtemps que j'ai choisi entre les deux termes de cette ambivalence : Daniel fait partie de mon karass, que ça me plaise ou non, donc autant en tirer parti.
      ("Nous autres, bokononistes, croyons que l’humanité est organisée en équipes qui accomplissent la volonté de Dieu sans jamais découvrir ce qu’elles font. Bokonon appelle ces équipes des karass")
      ref ici :
      http://johnwarsen.blogspot.fr/2015/03/des-ivrognes-du-trone-de-chair-et-du.html

      Supprimer
    7. Je ne suis pas troublé. Je vis très bien l'ambivalence et estime qu'il n'est pas nécessaire de choisir, l'équilibre étant lui-même soumis à variation. Être à moi-même mon propre destin me suffit. Qui ne fait pas partie de notre Karass ? Tous mes interlocuteurs sont des interlocuteurs valables mais mon temps est limité, d'où parfois une certaine brutalité dans mes questions-réponses. Je n'ai pas le temps de prendre des gants même si je sais bien que je devrais.

      Supprimer
    8. Parce que quand on ne prend pas de gants on n'est pas entendu. Ne pas être entendu ne me dérange pas plus que ça. L'affaire est réglé.

      Supprimer
    9. Les propos de Daniel ressemble beaucoup à ceux du père Benoit:
      "Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique (...). Ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois"
      "Vous invoquez le diable en rigolant ? Lui vous prend au sérieux. Un exorciste extraordinaire me le disait le jour même des attentats : "Si vous lui ouvrez la porte, il se fait une joie d’entrer"
      Franchement...

      Supprimer
    10. Je suis au boulot. Comme tous les jours. Si je suis obligé d'aller sur google faire des recherches par mots-clés pour savoir de quoi tu parles, ça devient contre-productif. Rappelle-moi d'une cabine qui marche.

      Supprimer
    11. De quoi je parle? Eh bien du commentaire de Daniel qui dit "Le trailer fait vraiment un effet malsain... On dirait des zombies" que je met en parallèle avec les propos du père Benoit à propos des attentats au Bataclan "Ce sont des morts-vivants."
      http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/11/27/le-pretre-qui-avait-compare-les-morts-du-bataclan-aux-djihadistes-releve-de-ses-fonctions_4819012_4809495.html
      Tu me diras que Daniel ne parlait pas des attentats au Bataclan sauf qu'il tient les mêmes propos sur son blog je cite Daniel
      "les gens ne pourront pas et ne voudront jamais voir le rapport qu’il y a entre ce qu’ils sont, ce qu’ils font, ce qu’ils pensent, et ce qui va leur arriver."
      Autrement dit les gens qui sont morts au Bataclan ont récolté ce qu'ils ont semé en écoutant Eagles of Death Metal.

      "Le drame de l’humanisme athée, qui aime le diable, la mort, la violence, et qui le dit… et qui en meurt ! " écrit Hervé Benoît, prêtre catholique.

      Effarant qu'on puisse penser en 2015 que des gens qui chantent une chanson puisse attirer le diable en la personne de Djihadistes.

      Et ceux qui buvaient un café en terrasse? Ils ont aussi attiré le diable?

      On balance des bombes en Syrie et les responsables ce sont les auteurs d'une chansonnette à deux balles et ceux qui écoutent cette chansonnette. De qui se moque-t-on?

      Supprimer
    12. Mais ma parole, c'est que tu as le bourrichon tout remonté ! Te voilà dans une Juste Colère, mon ami !
      Oué, j'ai déjà tenté d'expliquer à Daniel qui était les zigueuls du DefMetal, il a l'air de s'en tamponner le coquillard. Mais de mémoire, il ne fait pas le raccourci saisissant que tu lui imputes. Et je ne le fréquente pas par collusion de gouts musicaux. Enfin, si les Barbares dessoudaient Steve Roach, je pense qu'on l'entendrait râler, quand même.

      Supprimer
    13. Tout le problème est là. Son incompréhension des Eagles of Death Metal. repose sur sa haine des protestants. Si les cathos ont passés tant de protestants au fil de l'épée ce n'est pas pour des broutilles mais pour une opposition de fond notamment sur la question de la grâce. Pour un protestant un homme peut mener une vie de dépravé et embrasser le diable sur la bouche seule la pureté de l'intention compte au moment crucial de la mort. La grâce peut lui tomber dessus à tout moment. Pour un protestant les voies du Seigneur sont impénétrables mais pas pour un mystique.

      On retrouve la même idée dans le bouddhisme à propos de la rétribution des actes dans les discussions que peut avoir le bouddha avec les brahmanes. Le bouddha explique que la rétribution des actes échappe à la rationalité humaine (et donc aux brahmanes) parce qu'ils n'ont pas une vision globale. (celle à laquelle prétend le mystique) Grosso modo la Bouddha explique qu'un acte malveillant peut se payer trois vies plus tard alors que la personne a déjà atteint l'éveil. Autrement dit il n'y a pas de causalité directe mais des causalités indirectes. Ce qui fait que je peux chanter Kiss the Devil sans qu'un Djhadiste me saute dessus aussitôt (causalité directe) . La prudence voudrait malgré tout qu'on évite d'embrasser trop souvent le diable sur la bouche avec la langue... A force ça donne mauvaise haleine.(causalité indirecte)

      Un peu de bon sens ferait qu'on comprendrait que les Protestants (je suis catho d'origine) n'ont pas complètement tort si l'on considère que l'on peut lire Mein Kampf sans devenir Nazi pour autant. De même on peut fréquenter des œuvres obscures sans devenir sois-même ni obscure ni malsain. Et qu'on peut lire la bible, le coran la Torah et les sutras et devenir malsain. L'essentiel est de comprendre que le salut des autres passent avant le sien propre. En Inde les Bouddhistes se sont tous fait passer au fil de l'épée par des Musulmans sans broncher. Je préférerais me faire passer au fil de l'épée par un musulman plutôt qu'envoyer une bombe en Syrie.
      Bon j'avoue que j'ai préféré être objecteur de conscience pour nettoyer les chiottes d'un Fonds Régional d'Art Contemporain plutôt que les chiottes d'une caserne.

      Supprimer
    14. Merci pour la tartine d'explications. Tu me bats à plate couture. Un point m'interpelle : "L'essentiel est de comprendre que le salut des autres passent avant le sien propre."
      Comment veux-tu assurer le salut des autres s'ils n'y sont pas disposés ? C'est une question concrète, à laquelle je suis confronté quotidiennement, et il me faut déployer des moyens habiles. Toute réponse issue de livres sera rejetée ;-)

      Supprimer
    15. Si les gens n'y sont pas disposés, il n'y a rien à faire. Seulement être... donner l'exemple. Je suis hyper méfiant à l'égard des moyens habiles. Jamais je n'accepterais de me saouler la gueule avec un maitre. Si utiliser les moyens habiles signifie adapter ton discours à la personne que tu as en face de toi alors oui. Si cela signifie être ami avec ton ennemi, alors oui! si cela signifie mentir alors non.
      Je reste fondamentalement catho et je suis toujours tenté de faire du prosélytisme mais j'essaye de ne pas en faire. Je suis dans cette ambivalence là également.

      Supprimer
    16. Mwah Ha ha ! Se saouler la gueule avec un maitre ! Tu n'y es pas, mais pour une fois je ne t'ai pas laissé d'indice. Rassure toi, c'est tout le contraire, et j'applique à 100% l'adage "l'attrait vaut mieux que la réclame", comme on dit aux AA.
      Et les cathos n'ont pas le monopole du prosélytisme.

      Supprimer
    17. les cathos n'ont pas le monopole du prosélytisme, mais les bouddhistes en sont loin.
      Si j'avais eu droit à une réponse issue de livre j'aurais choisi les quatre accords toltèques:
      http://mujoseppo.blogspot.fr/2015/11/don-miguel-ruiz-les-quatre-accords.html

      Supprimer
    18. Je suis tombé sur cette méthode de guitare toltèque dans un de des moments de grand désarroi affectif et spirituel, à se demander si parfois, je ne cherche pas les emmerdes.
      Boby Lapointe ne proposait que deux accords dans sa méthode de guitare sommaire :
      "Bling" et "blong".
      C'est vrai que 2 de plus, c'est pas du luxe.
      Rappelons aux enfants, qui raffolent des blogs pseude-spiritualistes, que les 4 accords qu'on peut plaquer sur une guitare toltèque peuvent sembler naïfs, et uniquement en mode majeur :
      1 - Faire que votre parole soit impeccable
      2 - Ne pas faire de ce qui arrive une affaire personnelle
      3 - Ne pas faire de suppositions
      4 - Toujours faire de son mieux

      Ceux qui se plaindront de la frugalité de ce simple programme peuvent m'écrire, surtout s'ils ont rencontré des difficultés dans leur pratique.
      Ils seront chaudement reçus.

      Merci pour la piqûre de rappel. On va dire que ta réponse ne vient pas d'un livre que tu t'es contenté de lire, mais que tu as pratiqué, car c'est lundi et le lundi, je suis bon.

      Supprimer
  2. Je serais curieux de savoir s'ils retirent un mieux-être de leur pratique.
    Au prix de la redéfinition du "mieux-être" et du vivre ensemble.
    Peut-être un prochain album "Black Yoga for Daech Résiliants" en préparation dans quelque officine hyper-secrète ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " I have a sense of pregnancy, in the sense that Henry Miller or Nietzsche talk about pregnancy. I feel pulled by an urge to create, to give birth to the greatest work of art I can possibly produce, with black metal as a starting point and always as a frame of reference. To generate a cultural product that doesn’t just express the despicable state of affairs in the world, but something that, on the contrary, is a spark. Something that triggers a higher state, opens up a possibility. And this amounts to a kind of primordial, cosmic, excruciating “Yes.”
      Said le chanteur de Liturgy là:
      http://www.stereogum.com/734432/visions-of-american-black-metal-liturgys-hunter-hunt-hendrix-responds/franchises/haunting-the-chapel/

      Supprimer
    2. Je voudrais juste corriger deux trois choses histoire de bien rester dans l'ambivalence. Je ne pense pas qu'il y ait une haine du protestant chez Daniel. Là c'est du procès d'intention. Il y a beaucoup de vrai dans ce que dit Daniel.

      Supprimer
  3. En fait, c'est à l'étude.
    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-centres-de-deradicalisation-pour-djihadistes-une-bonne-solution_1623195.html
    Comme quoi le gouvernement travaille !
    Même si dé-ra-di-ca-li-sa-tion semble aussi dur à dire - et à faire - que le Supercalifragilisticexpialidocious cher à Mary Peau d'pin's
    Comme quoi aussi des fois, y'a qu'à laisser Lucy faire, histoire de connaitre le point de vue de l'Adversaire.
    ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire