jeudi 8 janvier 2015

La tarte et le suppositoire - Michel Ouellebeurre (2011)

Pour ceux qui n'auraient pas encore lu "Expansion du domaine de la pute" ou "les renoncules excédentaires", voire l'incontournable "la possibilité d'une huile" datant de sa période Fleury-Michon, il est temps de se précipiter sur le dernier opus de Michel Ouellebeurre.  Dans cet ouvrage majeur, l'ami de BHL auteur de "Botul et mouche cousue", nous décrit l'importance de la mouche et de l'art contemporain. Rien n'échappe à son oeil aguerri grâce à sa nouvelle passion pour la photo. Notre connaissance du dernier Sony fabriqué en Chine et vendu 182€ au premier étage de la Fnac Ternes pour prendre de la Daube sera à son sommet. Plus rien du quotidien du plus grand écrivain de la rive Gauche réfugié en Irlande ne vous sera caché. Ni ses ennemis ou ses thuriféraires.
Ce pastiche sévère et très court est à pleurer de rire. Ne passez pas à coté d'un bon moment avec ce prix concours 2010 en vente dans toutes les bonnes charcuteries.

source : le bibliophare




"Longtemps il s'était couché tard en lisant du Léautaud, mais maintenant il se couchait tôt en lisant du Léotard."
C'est beau comme du Desproges, non ?
Je l'ai lu, je me suis bien marru.
Alors qu'avec l'original, moins, quand même.
La preuve :
« On dit souvent que les Anglais ont développé des qualités de sang froid et de réserve, une manière aussi d'envisager les évènements de la vie - y compris les plus tragiques- avec humour. C'est assez vrai; c'est complètement idiot de leur part. L'humour ne sauve pas; l'humour ne sert en définitive à peu près à rien. On peut envisager les évènements de la vie avec humour pendant des années, dans certains cas on peut adopter une attitude humoristique pratiquement jusqu'à la fin; mais en définitive la vie vous brise le cœur. Quelles que soient les qualités de courage, de sang froid et d'humour qu'on a pu développer tout au long de sa vie, on finit toujours par avoir le cœur brisé. Alors, on arrête de rire. Au bout du compte il n'y a plus que la solitude, le froid et le silence. Au bout du compte, il n'y a plus que la mort. »
Michel Houellebecq

comme quoi il manquait encore à ma collection tombale, çui-là...
Il est dans l'air du temps.



les hasards de l'actu...
Y'a-t-il une vie après la mort de Charlie ?
Variante : Qu'est-ce qu'il faudrait pour réunir l'équipe de Charlie Hebdo ?
R : 3 balles de plus (Luz, Riss, Val, Willem)

9 commentaires:

  1. Qu'est-ce qu'il y a, les mots te manquent et les bras t'en tombe(nt) ?
    Tu as raison, on se rendra mieux compte en lisant le bouquin, je le mets là au format ePub
    http://www.mediafire.com/download/0kf15y00kb16ali/tsmh.zip

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu...mes hmm, hmm n'étaient pas liés au bouquin que tu évoques, il s'agissait d'autre chose...
      Et puis tu sais je fuis les pessimistes tristes comme Houellebecq, ce dernier ne m'intéresse pas, je préfère passer du temps à d'autres choses mais merci quand même pour le bouquin.

      Supprimer
  2. Effectivement, pourquoi s'intéresser à Houellebecq alors que la vie est si courte ?
    Peut-être parce que, comme le dit Nicolas Bedos, " (…)Relisons Echenoz, Handke ou Roth pour relativiser la valeur formelle de Houellebecq. C’est un malin dépressif, dans la lignée de certains artistes contemporains : Il use, plus ou moins habilement, de la distance ironique pour mieux disséminer un certain nombre de ses névroses idéologiques. Comme pour Dieudonné, chez Houellebecq, l’art et l’humour ont bon dos.
    De plus, pour les esprits primaires et binaires, le massacre de Charlie est une formidable consécration des thèses de Le Pen, Zemmour, Finkielkraut… et de Houellebecq, dans son dernier roman. Ces néoréacs, névrosés, paranos, inconscients et amers, ont volé la vedette du politiquement incorrect aux progressistes de gauche. Car la gauche s’est vautrée dans le mensonge par omission et dans le consensus. Elle s’est aveuglée sur l’inquiétude provoquée par l’islam, et elle a offert un boulevard aux réacs. Ceux-là osent s’emparer des sujets qui fâchent, ce qui les rend attractifs – voire télégéniques. La gauche doit reconnaître la désorientation des Français face au mariage gay ou au dogme religieux. On vient de flinguer une bande d’anarchistes de gauche car ils se moquaient de l’intolérance religieuse. Et qui est en train de bouffer le gâteau de la révolte ? Des petits-bourgeois xénophobes. »

    http://www.lemonde.fr/culture/article/2015/01/10/nicolas-bedos-laissez-nous-l-ouvrir-et-risquer-notre-peau_4553347_3246.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne te fâche pas...
      Comprends simplement que tout le monde ne réagit pas de la même manière que toi face à un phénomène qui peut te révolter, comme par exemple l'attitude de Houellebecq. Je partage ton indignation, mais ma manière de réagir est de ne pas m'intéresser au personnage, de l'ignorer.

      Supprimer
  3. hmm, hmm...
    J'avais l'air fâché ? Bernard Maris a écrit un bouquin sur Houellebecq, et dans une autre vie j'ai moi-même vécu dans un roman de Houellebecq. 2 raisons nécessaires et suffisantes pour m'y intéresser. "Extension du domaine de la lutte", c'était pas si mal. Après, il s'est un peu Dantequisé (Dantec s'est pas mal Houellebecquisé aussi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah si Bernard Maris a écrit un bouquin sur lui, je vais peut-être m'y intéresser alors... ce n'est pas que ton avis ne m'intéresse pas, mais comment dire...je le connaissais avant de te lire ici, voilà .... (Bernard Maris va me manquer...).
      Si ce n'est pas indiscret, quel roman de Houllebecq as-tu vécu ?
      Dantec, connais pas, faut dire que ce n'est que depuis Noël que je me remets à vouloir lire des bouquins de SF (précision : les auteurs doivent encore être vivants). D'ailleurs si tu as des suggestions, je suis preneuse. J'ai donc lu pendant les fêtes, La fille automate.

      Supprimer
  4. 1/ si, c'est indiscret
    2/ je me suis fait offrir la fille aux tomates, mais je n'ai pas encore trouvé le temps, je crois que c'est très bien.
    Pas de suggestions de lecture, il faut trainer son cafard cosmique pour se remettre au gout du jour
    http://www.cafardcosmique.com/La-Bibliotheque-Ideale-de-l

    RépondreSupprimer