mardi 25 mars 2014

Philharmonics (Deluxe Edition) - Agnes Obel (2010)

Evidemment, je suis le dernier cyberplouc de l'univers connu à découvrir Agnes Obel.
So what ?

http://uploaded.net/file/gmjl1um0

5 commentaires:

  1. J'avais bien aimé celui-ci, mais le deuxième album m'obsède littéralement; je ne cesse d'y revenir et chaque écoute m'enchante.

    RépondreSupprimer
  2. Non, tu n'es pas le dernier.
    Je n'ai toujours pas envie d'essayer, voilà le genre de plouc que je suis.

    RépondreSupprimer
  3. Ma mère avait relevé cette perle dans la copie d'un de ses élèves : "un con, c'est quelqu'un qui pense pas comme moi". Pour le paraphraser, je dirais que dans le meilleur des mondes version FN, un plouc, c'est quelqu'un qui n'écoute pas la même chose que moi. Heureusement qu'en se balladant de blog en blog, on relativise la portée de l'insulte, et qu'on est tous le plouc de quelqu'un.
    Elle t'émeut pas la photo de la belle Agnès ?
    Faire l'amour avec elle ça doit être aussi hot que de pisser dans un frigo.
    Mais ses chansons m'incitent à une douce rêverie. La preuve !

    RépondreSupprimer
  4. Ah mais la photo, les derniers outrages, tout ça, je dis pas.
    Pourvu qu'elle ne se mette pas à chanter au mauvais moment ...

    RépondreSupprimer
  5. Avec un sac en toile de jute sur la tête et 1 kilo d'ouate hydrophile dans le gésier ? J'aimerais bien voir ça.

    RépondreSupprimer