The Confessional Tapes - Aidan Baker (2015)



Etonnant, cet Aidan Baker.
Un coup comme çi, un coup comme ça.
Nous sommes ici en présence d'un mix entre les deux tendances précédentes : musique d'alcôve feutrée assez peu dronée, chant très doux, à la limite du murmure.
Loin d'être désagréable.

Même si je reste un peu scotchée sur son antépénultième alboume, parce qu'il m'arrivait de commettre des maquettes dans le même esprit quand j'étais petit.
Avec moins de matoss et de détermination.


Commentaires