jeudi 17 décembre 2009

Guy Béart n'est pas mort

Revenons quelques minutes à notre coeur de métier : l'exhumation de tarlouzeries sonores, tel le disciple besogneux de Philippe Meyer que nous sommes en puissance.
Guy Béart est manifestement un des grands oubliés de ce blog tombal, et pourtant il n'est pas mort.
Il a dit merde au show-biz, ce qui était la seule rock'n'roll attitude !
comme c'est expliqué ici.


J'aimais bien Guy Béart quand j'étais petit, en particulier ces deux albums, plein de chouettes chansons, que mes parents avaient achetés plein d'enthousiasme bien avant le ratage du programme commun d'union de la gauche, et qu'ils jouaient sur leur électrophone de jeunes mariés jusqu'à des heures indues.
On entendait Guy Béart à la fête de l'huma et au grand échiquier.




Onfray missait devant ses engagements, ses révoltes qui devenaient nos colères par capillarité, les vélos avaient encore des pneux pleins et on pensait en anciens francs.
Faut pas vieillir, comme disait ma grand-mère juste avant de ravaler son bulletin de naissance.
Plutôt que le "Béart d'hier et d'aujourd'hui" qu'on trouve un peu partout dans les illicites officines, j'ai trouvé une compile "perles isolées", concoctée par un fan.

7 commentaires:

  1. http://www.megaupload.com/?d=0NOCO0DH

    RépondreSupprimer
  2. C'est qui le type qui imite Guy Béart?

    RépondreSupprimer
  3. Guy Béart n'est pas mort mais j'espère qu'il va mourir bientot pour que je puisse enfin trouver ses disques à l'hyper du coin. A part "Les très vieilles chansons de France" et tes "Perles isolées" je ne trouve pas grand chose de lui sur le net. Bon j'ai quelques 33 tours aussi.. Guy si tu lis cela je m'excuse pour mon ironie sur ta mort prochaine. Pour moi tu n'est pas ringard. Pour te venger j'ai downloadé TOUT Gainsbar..

    RépondreSupprimer
  4. il y a quelques années, Hugues Aufray m'a raconté avoir dîné chez Guy, qui vivait dans une maison dans laquelle régnait une odeur assez prononcée du fait qu'elle était remplie de chats. Béart lui aurait avoué être à l'abri du besoin (alors que Aufray se l'est plutot joué cigale, et continue de faire des galas à 80 balais, mais finalement c'est tout à son honneur) et oublié de tous, alors qu'il aimerait bien refaire des trucs.
    Si les pontes du chobiz veulent faire le coup d'henri salvador qui a moisi 20 ans dans un placard, faudrait qu'ils se dépèchent d'aller le chercher quand même, il va se faire tard...
    moi non plus je n'ai pas retrouvé les disques dont j'ai mis les pochettes dans l'article, faudra s'y faire !
    et Gainsbar, c'est dommage, comment dirais-je, tout n'est pas du même tonneau ...

    RépondreSupprimer
  5. Je viens d'acheter le dernier Guy Béart (sorti il y a quelques jours). J'aime beaucoup. A 80 ans, sa voix est la même, son humour et son charme aussi.

    RépondreSupprimer
  6. Je l'ai acheté aussi, il est toujours égal à lui-même, et je regrette que certaines de ses anciennes chansons n'aient jamais figuré sur un CD ("L'avenir, c'était plus beau hier", "La vie conjugale" et "Le prince fainéant", pour n'en citer que trois). J'espère, maintenant qu'il a enfin (re)trouvé une maison de disques, que cet oubli va être réparé. Et pourquoi pas encore l'Olympia? Guy, si tu me lis...

    RépondreSupprimer
  7. Moi, je ne l'ai pas acheté, mais je continue de chercher désespérément les Très veilles chansons de France qu'il me manque (j'ai réussi à mettre la main sur les 14 premières, de "Vive la rose" à "Ma mère je le veux"). Je les avais en CD jusqu'à il y a une dizaine d'années et donc avant l'avènement du dieu iTunes : par un soir de novembre, je me suis fait voler mon auto-radio, avec le-dit CD dedans !
    Alors à vot' bon cœur, m'sieurs dames : fshaw'arobase'laposte.net...

    ;-)

    RépondreSupprimer