samedi 30 juin 2018

Soulsavers - It's Not How Far You Fall, It's The Way You Land (2007)

Quand viendra la fin des Temps, l'Allemagne sera battue par la Corée du Sud (je dis ça pour complaire à mon public footeux, mais personnellement j'ai déjà assez peu de temps pour faire du sport, mais alors en regarder à la télé, ça me dépasse complètement, et la chose footballistique me laisse indifférent, le plus dur étant de ne point s'en faire une vanité), voler les disques des Soulsavers et les proposer à la cantonade ne sauvera pas nos âmes, nos enfants mourront sans savoir de quoi, nos possessions seront dispersées, l'emploi des intermittents du spectacle vieillissants dans les Pays de la Loire rencontrera des fluctuations éprouvantes, nos enseignements seront oubliés ou transmis de manière affreusement erronée, le rat et le cafard auront plus d'avenir que l'humain, en un mot comme en cent, on aura mangé notre pain blanc.
Dans cette attente, voici un disque des Soulsavers avec des morceaux entiers de Mark Lanegan dedans.
Soldes d'été, tout doit disparaitre.

8 commentaires:

  1. Ah en effet, c’est une vraie fixation. Bon, je m’en vais regarder le match.

    RépondreSupprimer
  2. Comment ça une fixette ? j'ai écouté 24 albums de Mark Lanegan avant de sélectionner celui-ci. Je voudrais t'y voir. Pour quelqu'un toujours en danger de se noyer dans des discographies à marée haute, je me trouve relativement sobre. Je m'en voudrais de rester scotché sur Mark Lanegan, qui n'est jamais que le chainon manquant entre Jim Morrison et Tom Waits, et qui a le dos assez large pour qu'on l'accable de tous les clichés du genre.
    Cher lecteur, je te laisse maintenant, car il fait trop chaud pour ne pas être nu devant son ordinateur, ce qui serait pour moi une conduite à risques s'il ne me fallait maintenant faire mes bagages pour aller travailler à Tours demain, dès potron-minet.

    RépondreSupprimer
  3. Bon, et tu habites à combien de kilomètre de Tours ? (je ne fais cette vieille blague uniquement parce qu’un vieil ami me l’a servi pendant des années).

    RépondreSupprimer
  4. Ah zut, j’ai raté la blague.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai aussi fait cette blague (niveau CP/CE1 d'après mes souvenirs) avant mon départ, mais avec ma troisième couille de mon autre blog, on m'a regardé d'un sale oeil.
    Les gens ne savent plus s'émerveiller.
    Par contre ma bite a zéro km de Tours parce que depuis la fenêtre de France 3 je vois mon hôtel.
    Rassuré ?

    RépondreSupprimer
  6. voici
    http://www.urologie-claudebernard-conti.com/le_kyste_de_l_epididyme-229-fr
    mon premier selfie des vacances ! bien que mes couilles aient plusieurs km de Tours etc... et que je suis au bureau.

    RépondreSupprimer
  7. Le nom du domaine m’incite à la prudence. Je ne veux pas gâcher cette journée.

    RépondreSupprimer