dimanche 24 juin 2012

[ Repost ] françois béranger : rachel (1974)




http://uploaded.to/file/7zhbzrvh

on peut acheter les disques de Béranger chez Futur acoustic, son éditeur.
Je pense que je vais craquer, car c'est pas l'tout de faire écouter des vieilleries, encore faut-il songer à nourrir tous les ayants-droits de ces artistes morts.

"Rachel Rachel, si les p'tits cochons te mangent pas/
Rachel Rachel, il en restera p'têtre pour moi"


...c'est quand même aut'choze que "Ma pin-up est une grosse truie" de Chris Evans retrouvé miraculeusement indemne aujourd'hui après quelques recherches geekiennes
(pour l'écouter, cliquer sur "son associé" ou tirez la queue du mickey)
si vous êtes coincés en métropole, vous pouvez aussi méditer sur la geekerie, me souffle un proche collaborateur qui ne s'est pas mis en congé maladie pour éviter d'aller à Laval.
moi je plie les gols, je pars en Corse manger du saucisson d'âne.

2 commentaires:

  1. Il paraît que le saucisson d'âne n'a jamais fait partie des traditions charcutières corses. C'est du business. C'était dans une émission récente à propos de l'art culinaire corse.

    Je viens de tomber par hasard aujourd'hui sur "Je Suis Une Tombe" (Mâtin ! Quel blogspot !) seconde époque, et petit shoot de bonheur.
    Faut dire que j'avais suivi avec assiduité les belles pages de 2009.
    Alors merci et bon courage.

    Un petit fan avataré Algernon

    RépondreSupprimer
  2. En fait, à part les liens, je n'ai pas réactualisé le billet, qui date de 2009. En Corse, je ne crois pas avoir trouvé de saucisson d'âne. Et si j'en avais trouvé, j'en aurais pas acheté. La charcuterie attrape-touriste qu'on trouve dans les supérettes de Calvi et d'ailleurs est aussi décevante que le pays est beau.

    RépondreSupprimer